Website Preloader

Faites Vos Jeux

2024 23 Juillet - 11 Août

La genèse

Chaque conflit, chaque mutation, chaque événement, qu’ils soient politiques, géographiques, écologiques, sportifs m’amènent à interroger le monde, questionner les causes, imaginer les conséquences. En tant qu’individu, j’exprime des émotions, des peurs, de la colère, de l’étonnement, de l’indignation, de la joie. En tant qu’artiste, j’esquisse les contours de ce que ces faits m’inspirent. Je n’ai pas la prétention de les représenter tels qu’ils s’offrent à nous ou tels que les médias les relayent mais j’ai pour ambition de m’approprier ces événements en les exposant sous des angles différents.

L’organisation des JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES 2024 n’a pas échappé à mon regard d’artiste tant dans son caractère multidimensionnel que dans sa localisation géographique : la capitale du pays dans lequel j’ai grandi et j’évolue depuis près de cinquante ans. Après avoir parcouru des dizaines de kilomètres de rue dans ma première jeunesse, avoir exploré et tagué des centaines de murs de ce pays, je ne pouvais ignorer cet événement international sur lequel le monde aura les yeux rivés tout au long de l’été 2024.

Les JO à Paris attendent 15 millions de visiteurs, 10 500 athlètes issus de 206 pays pour une ville d’une superficie de 105 km2 qui abrite 2 millions d’habitants et trois fois plus de rats. On peut alors légitimement se demander comment loger toute cette nuée humaine : construire ? déloger ? aménager ? La transformation progressive de la ville a laissé apparaître le besoin de masquer les « indésirables » des rues et a déchaîné, par conséquent, la colère de groupes militants soucieux de ne pas exclure davantage celles et ceux qui vivent déjà en marge de la société. J’ai alors observé ce fourmillement autour de nous. J’ai cherché comment les acteurs politiques, financiers et militants prenaient part à l’organisation de cet événement, comment ces forces se répondaient et s’opposaient. Je me suis enfin demandé comment aborder visuellement ces Jeux en me concentrant sur les protagonistes de la machine olympique : les athlètes.

Comment replacer le sport dans l’espace public ? Comment un artiste peut-il partager la rue avec ces sportives et ces sportifs ?

PortFolio

100m Haies

Une nouvelle disciple sera révélée chaque jour à partir du 26 juillet et jusqu’au 11 aout

Belleville

Mon choix s’est porté sur ce quartier pour son caractère populaire, cosmopolite et pour son lien étroit avec le graffiti . C’est l’occasion pour moi de renouer avec la rue, d’interagir avec les habitantes et les habitants du quartier, de les laisser jouer avec mes créations, de les fondre dans leur paysage urbain.

Lyon

Ce projet implanté principalement à Paris, ville dans laquelle se déroulent la plupart des epreuves olympiques, ne pouvait néanmoins s’arrêter au quartier de Belleville. Il m’a semblé naturel de terminer ma session de collages dans la ville qui m’a vu grandir : Lyon. Comment rendre hommage à la rue sans laisser de nouvelles empreintes sur ces murs dont je connais les moindres aspérités, les mélanges de couleurs, la singularité des odeurs ?
C’est là l’occasion de décupler mes créations et de partager auprès des Lyonnaises et des Lyonnais ma représentation tantôt détournée, tantôt engagée des JO 2024.

Une nouvelle disciple sera révélée chaque jour à partir du 26 juillet et jusqu’au 11 aout

Le Déroulé

Chaque journée, entre le 26 juillet et le 11 août, s’achèvera par l’attribution de nouvelles médailles olympiques.

Mon objectif est de partager chaque jour, sur la place publique et sur les réseaux sociaux une représentation tantôt détournée, tantôt engagée de ces épreuves et de ces sports, de jouer avec l’espace, de présenter des créations « in situ ».

Couverture Médiatique

23 juillet

Conference de Presse

dans les locaux de GraffitiArt Magazine, trois jours avant la cérémonie d’ouverture des JO afin d’annoncer le projet à la presse et de dévoiler le film d’ensemble du projet.

du 26 juillet au 11 Août

Diffusion quotidienne

de la vidéo du collage d’une discipline en adéquation avec la remise de médaille de la discipline du jour

26 août

Parution du magazine GraffitiArt

afin de parcourir l’action réalisée pour les JO

Website Preloader